EULAIR - EUropean Light AIRcraft ----- Elégance et sûreté | L’histoire
16189
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16189,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,vertical_menu_outside_paspartu,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

HISTOIRE

À l’origine du projet, un ingénieur en aéronautique qui voulait « permettre au plus grand nombre de voler, dans des conditions de confort et de sécurité maximales ».
Sur le plan pratique, il fallait concevoir un aéronef qui allie les avantages de l’avion en termes de sureté et de confort à bord avec ceux de l’ULM pour le coût de possession, les contraintes réglementaires et la facilité d’utilisation. Dans un premier temps, le développement et la mise au point de 2 prototypes ont permis de valider le concept et d’obtenir l’homologation de la DGAC.

En parallèle à la constitution d’une équipe étoffée sur le plan commercial et la gestion financière, la seconde étape (en cours) met l’accent sur l’industrialisation du produit afin de garantir :

  • Une parfaite reproductibilité de la qualité des exemplaires de série
  • Des coûts et délais de production maîtrisés
  • Une masse à vide garantissant un vol de croisière de 2,5 heures avec 2 personnes à bord
Le tout dans le strict respect de la réglementation en vigueur pour les ULM (masse maximale limitée à 472.5 kg avec un parachute de secours, vitesse de décrochage limitée à 65 km/h et puissance maximale de 100 CV au décollage)
les premiers calculs aérodynamiques
les premiers calculs aérodynamiques